Concertation des acteurs des exportations au Tchad en vue de promouvoir l'accès des opérateurs économiques aux crédits bancaires

Concertation des acteurs des exportations au Tchad en vue de promouvoir l'accès des opérateurs économiques aux crédits bancaires

16 octobre 2017

Le mercredi 11 octobre 2017, l'Agence Nationale des Investissements et des Exportations (ANIE) a réuni à son siège de  Bololo les principaux acteurs des échanges commerciaux au Tchad.

 La réunion, présidée par le Directeur Général de l'ANIE Monsieur OUSMANE MAHAMAT NOUR ELIMI, avait pour principal objectif d'évaluer la faisabilité d’un partenariat stratégique entre les exportateurs et les banques commerciales, notamment pour la promotion d'un plus large accès des exportateurs des filières porteuses aux crédits bancaires, facteur de dynamisation du commerce extérieur.

Les objectifs spécifiques de la rencontre ont été cadrés par  Directeur Général de l'ANIE dans son mot d'ouverture: "Les travaux qui seront menés au cours de ces consultations devront identifier les besoins financiers des exportateurs des filières porteuses, recueillir les exigences de garanties des banques et proposer les schémas de coopération et de suivi des engagements entre toutes les parties prenantes".

Et le DG de préciser que " les recherches de solutions aux difficultés d’accès aux crédits seront consensuelles et participatives afin de faciliter l’appropriation des propositions. En plus des facilités d’accès aux crédits, l’adhésion du Tchad aux fonds de  développement et de garantie comme AFREXIMBANK et les autres, permettra de prendre en compte les préoccupations des banques commerciales relatives au risque de crédit ou les procédés de recouvrement".

Dans les échanges, les responsables des banques, les exportateurs ainsi que les représentants des institutions publiques d’appui au commerce ont été unanimes pour saluer l'initiative de cette rencontre. Néanmoins, ils ont exprimé la nécessité de voir en cette première réunion le lancement d'un processus qui aboutira après la réalisation de certains préalables.

Comme préalables, les banques ont soulevé la question de fonds de garantie et l'appui d'institutions pour supporter les risques, sans quoi il leur est difficile d'accompagner les opérateurs économiques. Ces derniers à leur tour, en plus des difficultés d'accès aux crédits, ont évoqué les nombreuses contraintes  en amont comme en aval qui jalonnent le processus d’exportation au Tchad.

Quant aux institutions publiques d’appui au commerce, elles ont rappelé aux opérateurs économiques d'être en règle avec les services des impôts et à la CCIAMA d'améliorer ses capacités opérationnelles.

A l'issue d'intenses échanges, les participants ont convenu de mettre en place un sous-comité représentatif de toutes les parties avec pour mandat d’élaborer un protocole d’accord de coopération entre les différents acteurs. Ce protocole d’accord devra impliquer certains volets indispensables à l’appui technique que la CCIAMA, le Patronat et l’ANIE devront apporter aux exportateurs pour que ces derniers présentent des projets éligibles aux financements des banques.

Les institutions suivantes ont effectivement pris part à la réunion: la Chambre de Commerce, d'Industrie, d'Agriculture, des Mines et d'Artisanat (CCIAMA), le Conseil National du Patronat Tchadien (CNPT), les institutions publiques d’appui au commerce comme les Ministères en charge du Commerce, de l’Agriculture et de la Planification du Développement, les banques commerciales et la BEAC