UN DEJEUNER DE PRESSE A LA MAISON DES MEDIAS DU TCHAD SUR LE THEME : « APPUIS AU SECTEUR PRIVE ET A L’AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES AU TCHAD »

UN DEJEUNER DE PRESSE A LA MAISON DES MEDIAS DU TCHAD SUR LE THEME : « APPUIS AU SECTEUR PRIVE ET A L’AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES AU TCHAD »

22 décembre 2020

Pour mieux faire connaitre au public le rôle qu’elle joue dans l’amélioration du climat des affaires au Tchad, l’Agence Nationale des Investissements et des Exportations (ANIE) a organisé le 16 décembre 2020 à la Maison des Médias du Tchad un déjeuner de presse sous le thème : « appuis au secteur privé et à l’amélioration du climat des affaires au Tchad ».

 

Ce déjeuné de presse a vu la participation du Président de la CCIAMA, du représentant du patronat, du représentant du Ministère de Commerce, du représentant de l’Inspection Générale d’Etat et des journalistes issus des organes de presse nationaux.

Dans son mot de bienvenue, le Directeur Général de l’ANIE, Ousmane Mahamat Nour ELIMI, a remercié la Maison des Médias du Tchad pour avoir initié cette activité. Le DG a ensuite fait la genèse de l’Agence, ses missions et ses réalisations avant de rappeler les défis à relever.

 

Après la cérémonie d’ouverture, deux présentations ont été faites dont l’une par le Conseiller Economique de l’ANIE portant sur « La situation du climat des affaires au Tchad » et l’autre par le Coordonnateur du Guichet Unique de création d’entreprise.  Le Conseiller Economique de l’ANIE a axé son intervention sur quatre points à savoir : les Considérations générales, la Matrice des actions issues du « Document cadre sur la facilité à faire des affaires au Tchad », la Mesure de la facilité de faire des affaires et il a fait quelques recommandations. Ainsi, il recommande des actions ci-dessous pour améliorer le classement  du Tchad 2021 :

 

1-Les contributeurs constituent un maillon essentiel pour le dispositif dans la mesure où ce sont eux qui remplissent le questionnaire. En effet, ce sont leurs réponses qui permettent aux évaluateurs de savoir si les reformes mises en œuvre par le Gouvernement sont effectives et si elles sont bien perçues par les populations. Une rencontre avec les contributeurs, pour leur demander de bien remplir le questionnaire afin que le Tchad puisse être évalué à la hauteur des efforts fournis par le Gouvernement, reste une priorité dans cette période de collecte de données;

 

2-Le retard dans l’adoption du Code de procédure civile et commerciale ne peut faire évoluer positivement le classement de notre pays. Il en est de même de la publication des informations relatives à l’Exécution des contrats et au Règlement de l’insolvabilité notamment les délais et coûts de règlement d’un litige commercial et qualité des procédures judiciaires, les délais, coûts, résultats et taux de recouvrement dans les cas d’insolvabilité et solidité de la législation dans ce domaine;

 

3-Doing Business mesure la qualité du système de l’administration foncière dans chaque économie. Le nouveau code foncier n’est toujours pas adopté et les travaux de la Commission Elargie mise en place pour faire les amendements nécessaires, connaissent un retard préjudiciable à l’évolution du classement du pays.

4-Le Décret N°1399 portant règlementation de la délivrance des actes d’urbanisme du 28 juin 2018 a constitué un pas important Cependant les Arrêtés conjoints d'application (Ministère des Finances et du Budget, Ministère de l’Aménagement du Territoire, du Développement de l’Habitat et de l’Urbanisme et Ministère de l’Administration du Territoire, de la Sécurité Publique et de la Gouvernance Locale) restent toujours en cours de finalisation. Il est de même de la mise à disposition des formulaires des actes d’urbanisme;

5-Les données sur l'efficacité du processus de connexion à travers la fiabilité de l'alimentation en électricité et la transparence des tarifs de l'électricité devraient être déterminées par la Société Nationale d’Electricité et publiées ;

6-La mise en place d’un mécanisme pour accompagner la mise en œuvre des réformes Doing Business.

Quant au Coordonnateur du Guichet Unique, il a focalisé son intervention notamment sur la procédure de création d’entreprises. Pour lui, un dossier jugé complet peut, en 72 heures, aboutir à la création d’une entreprise selon les étapes suivantes : dépôt des dossiers : conseils et orientations, puis les dossiers transitent par le Greffe de Tribunal de commerce,  des représentants de la Direction des Impôts (NIF) et de la CNPS, avant la signature de l’Attestation commerciale par le Directeur Général.

Au cours des débats qui s’en sont suivis, les uns et les autres ont reconnu des efforts fournis par l’ANIE. Ils ont cependant regretté le manque de communication à cet effet. C’est pourquoi, il a été recommandé de travailler en synergie avec la CCIAMA, le Patronat et autres structures qui œuvrent en faveur du secteur privé au Tchad.